Qui sommes-nous ?

« Connaître l’Amour et Le faire connaître »

Nous sommes une petite fraternité religieuse naissante, fraternité catholique, franciscaine : les sœurs mineures de saint François et Ste Claire d’Assise. Nous désirons vivre l’Evangile, à la manière de François et Claire selon la spiritualité mariale vécue et exprimée par St Maximilien-Marie Kolbe.

L’inspiration de cette expérience est née à l’entrée du Jubilé de l’an 2000 dans le sud de la France puis a démarré au couvent franciscain de Cholet. En 2010 nous nous sommes établies en Bretagne dans le diocèse de Mgr Centène (Vannes) avant d’être accueillies en octobre 2016 par Mgr Colomb, sur le diocèse de La Rochelle.

Ce nouveau « rameau » de vie religieuse franciscaine est rattaché aux Frères Mineurs Conventuels de la Custodie de France-Belgique. La Trace de Vie (ou Règle) des sœurs mineures a été approuvée par leur définitoire en avril 2003. Le supérieur majeur des frères est donc, selon le terme canonique, “ l’altius moderamen ” de notre fraternité.

Notre vie religieuse est caractérisée par :

  • Une forte vie de prière vécue à travers des temps personnels ou communautaires : offices, méditation de la Parole de Dieu, louange, adoration et eucharistie quotidiennes, chapelet. Notre vocation est avant tout celle de la louange : chanter, toujours et partout, « la Gloire de Celui qui nous a appelés des ténèbres à son admirable lumière ». (1P 2, 9).

  • Une vie fraternelle humble, simple, pauvre et joyeuse. C’est là notre premier lieu de mission et de conversion. « Qu’en toute sécurité elles s’ouvrent l’une à l’autre de leurs besoins. Et si une mère chérit et nourrit sa fille selon la chair, combien plus chacune ne doit elle pas chérir et nourrir sa sœur selon l’esprit » (Règle de Claire 8, 9).

  • Une vie de pénitence : les sœurs mineures tendent à un changement radical de vie et une profonde conversion du cœur, afin que, comme pour François, “ l’amertume ” soit pour elles “ changée en douceur ”. Cette vie de pénitence est vécue dans l’esprit de liberté de Claire et François : « en cas de nécessité évidente, tous les frères (sœurs) utiliseront comme le Seigneur leur en fera la grâce tout ce dont ils auront besoin ; car nécessité ne connaît pas de loi » (Règle nb de François 9, 16). 

  • L’abandon à la Providence : « Lorsqu’il le faudra, ils iront quêter en nature. Qu’ils n’aient point honte : qu’ils se rappellent plutôt que notre Seigneur Jésus Christ, le Fils du Dieu vivant tout puissant a vécu d’aumônes, Lui et la bienheureuse Vierge et ses disciples » (Rnb 9,3-7). Notre « travail » de prière, de service, de charité fraternelle, d’évangélisation, commence tôt le matin et finit souvent tard le soir ! Mais nous vivons uniquement de dons, nous en remettant entièrement à la bienveillance du Seigneur telle qu’elle se manifeste aussi dans les personnes que nous rencontrons. Qu’elles soient bénies, elles qui rendent notre vie et notre mission possible !
  • L’évangélisation : à la suite de St François d’Assise, nous vivons l’Evangile de l’envoi en mission : témoignage de notre vie de prière, de notre vie fraternelle, Année Ste Claire, accueil de groupes, évangélisation de rue et itinérance, retraites, missions paroissiales ou dans les établissements scolaires, pèlerinages, accompagnement spirituel… Une sœur mineure n’a qu’un désir au cœur : connaître l’Amour et le faire connaître !